Mes meilleurs conseils pour progresser à la flûte traversière
Pédagogie

Mes meilleurs conseils pour progresser

Que vous soyez débutant ou flûtiste avancé, je vous donne aujourd’hui mes meilleurs conseils pour progresser à la flûte traversière.  Pour qu’ils soient faciles à retenir, je les ai regroupés dans une méthode que j’ai appelée Ré-Mi-Fa. Cette méthode Ré-Mi-Fa est extraite de mon Guide du flûtiste, que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

La vidéo

R comme Respiration

La respiration est l’élément-clé pour tout flûtiste. Nous jouons d’un instrument à vent et pour cela, nous devons respirer. Surtout, nous devons BIEN respirer. Pour bien respirer, vous devez utiliser une respiration particulière. Vous devez utiliser la respiration abdominale.

La respiration abdominale est une respiration lente et profonde qui provoque une meilleure oxygénation et une meilleure gestion du stress. Si vous pratiquez la respiration abdominale, vous serez détendu et vous éliminerez les tensions de votre corps. Par conséquent, vous aurez un plus joli son. Vous devez savoir que les différentes tensions que vous avez dans votre corps vous crispe et que cela nuit à votre sonorité. Une respiration abdominale est donc indispensable !

E comme Embouchure

Votre embouchure doit être la plus stable possible pour pouvoir jouer correctement. Pour qu’elle soit stable, vous devez avoir une bonne posture : une bonne posture devant votre pupitre et une bonne posture en tenant votre flûte. Avoir une bonne position de votre embouchure est la première étape pour sortir un son et surtout pour garder un joli son.

Quand vous êtes en position, le trou de votre embouchure doit être à demi-couvert par la lèvre du dessous. Sans cela, votre son sera soit criard soit faible voire inaudible. D’autres paramètres entrent ensuite en ligne de compte, comme le soutien ou la vitesse d’air. Mais, la priorité doit être donnée à votre embouchure.

M comme Mains

Vous devez également avoir une bonne position des mains. Une mauvaise posture au niveau de cette partie du corps entraîne des problèmes de sons. On ne croirait pas comme ça et pourtant… Beaucoup d’élèves adultes ont peur de faire tomber leur flûte. En 20 ans d’enseignement, je n’ai jamais vu ça. Ce n’est jamais arrivé, même à un enfant de 7 ans 😉

Si vous avez peur de faire tomber votre flûte, c’est avant tout parce que votre flûte n’est sûrement pas stable. La posture de vos mains n’est pas bonne. Votre flûte doit être maintenue, mais pas en force. Vous ne devez pas vous crisper ni être tendue quand vous la tenez. Vous ne devez pas lutter contre votre flûte. De même, vous ne devez pas voir le blanc des doigts quand vous appuyez sur les clés ni la marque des trous de la flûte au niveau de vos doigts (sauf si jouez pendant 2h). Vos mains doivent rester souples et détendues.

I comme Intonation

L’intonation musicale se définit par la précision de la hauteur des notes de musique jouées. On parle donc de justesse. La justesse, ce n’est pas se tromper de notes. La justesse, c’est jouer juste. Donc, la justesse, ce n’est pas jouer faux. A la flûte, les occasions ne manquent pas de jouer faux : vous jouez faux quand vous soufflez trop fort. Vous jouez faux en faisant des fins de phrases : le son a tendance à être plus rentré donc faux…

Pour jouer juste, plusieurs paramètres rentrent en compte, comme ceux que nous venons de voir : votre respiration et la posture de votre embouchure. Si votre embouchure n’est pas stable et si votre respiration est un peu étriquée ou que vous manquez d’air, l’intonation ne sera pas juste. Il est donc important de vérifier régulièrement ces paramètres et de s’interroger sur votre intonation.

F comme Flûte

Pour avoir une bonne progression, il est très important de jouer sur un instrument de qualité. Je ne veux pas dire un instrument cher. Ce paramètre concerne surtout les flûtistes débutants. Quand vous débutez, vous ne savez pas si la flûte va vous plaire. Vous ne souhaitez pas trop investir au départ. C’est normal. Là où le problème survient, c’est lorsque certains investissent dans des flûtes à très bas prix, croyant faire une bonne affaire. Vous devez savoir que ces instruments sont fabriqués avec un alliage de faible qualité, que l’on appelle du cupronickel (on appelle ça l’argent chinois). Cet alliage ne donne pas un joli son, notamment dans les sons graves. Autre désagrément, ce sont des instruments qui se dérèglent très très vite et que les luthiers ne peuvent pas réparer.

Si vous ne voulez pas en avoir pour votre argent et profiter d’un instrument de qualité, je vous conseille de louer un bon instrument. De cette façon, vous voyez si ça vous plait, ça ne vous coûte pas cher et ensuite, si vraiment ça vous plaît de continuer, vous pourrez envisager un achat. SI vous souhaitez en savoir davantage, je vous mets le lien d’un article phare : Quelle flûte traversière acheter / louer.

A comme Art

Tout ça c’est bien. Mais à un moment, il faut aussi se faire plaisir et jouer de la musique. Certes, il y a des choses à mettre en place pour que tout se passe le mieux possible, pour que vous ayez le moins de difficultés possible. Si vous restez trop technique, vous passerez à côté de l’essentiel. La musique.

Vous devez toujours garder en tête que vous faîtes de la flûte pour votre plaisir. Si vous perdez le plaisir de jouer, vous ne progresserez pas et vous allez vous lasser. Ce serait dommage pour un instrument qui vous plaît. Donc, jouez et faites vous plaisir ! C’est d’ailleurs l’origine de ce blog car je voulais vraiment que vous puissiez garder ce plaisir de jouer à travers les différentes partitions que je vous propose gratuitement. Se faire plaisir avec votre flûte, ça doit être le moteur de votre pratique.

J’espère que mes meilleurs conseils pour progresser vous aideront dans votre pratique. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette méthode Ré-Mi-Fa dans les commentaires et à partager ce qui, VOUS, vous a fait progresser. Le but de tout ça, c’est vraiment de créer une belle communauté de flûtistes, donc partagez avec nous votre expérience 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :