organiser une seance courte
Pédagogie

Organiser une séance courte

Combien de temps dois-je travailler ma flûte ? 

C’est une question que l’on me pose très souvent. Dans ce monde où notre temps est compté entre le travail, les transports, les enfants, les activités des enfants, nos activités, la famille, les amis, le bien-être etc… les journées semblent (et elles le sont) trop courtes. 

Aussi, quand nous voulons pratiquer un instrument de musique, se pose fatalement la question du temps. Selon certaines croyances, il est convenu de travailler longtemps pour avoir des résultats. Par exemple, faire une ou deux sessions de flûte dans la semaine, d’une durée de 45mn ou 1h. 

Certes, vous avez l’impression de bien travailler car vous avez dégagé suffisamment de temps pour faire ce travail à la flûte. Toutefois, la hauteur des résultats n’est pas forcément au rendez-vous.

Je vous livre aujourd’hui un petit secret. Afin d’obtenir de vrais résultats et mesurer plus efficacement ses progrès, le mieux est d’organiser une séance courte, mais très régulièrement. Je vous explique tout ça 😉

Combien de temps ?

combien de temps organiser une séance courte

Comme je le dis toujours, l’important pour progresser, c’est de pratiquer le plus régulièrement possible ! L’idéal est de travailler son instrument tous les jours. Particulièrement, nous, flûtistes, devons pratiquer assidûment pour obtenir ou garder un joli son. Vous le savez peut-être : la première chose qui part quand on ne joue pas souvent, c’est le son.

 Une pratique journalière est donc recommandée. Évidemment, je sais que c’est difficile à mettre en place et que ça peut être compliqué à organiser. Dans tous les cas, si vous voulez entendre des progrès significatifs, il faut pratiquer au moins 5 jours dans la semaine.

La bonne nouvelle, c’est que 15/20 minutes suffisent. Vous progresserez plus vite en travaillant 15 minutes tous les jours, qu’en faisant 1h le samedi ou le dimanche 🙂  Vous n’aurez pas les mêmes résultats qu’une personne travaillant 45mn par jour, c’est évident, mais ces 15mn quotidiennes vous permettront de progresser. Organiser une séance courte vous procurera énormément de bienfaits au quotidien !

Pour les débutants, 15/20 minutes est amplement suffisant. Entre la respiration, les premiers sons, la posture etc… vos muscles ont de toute façon besoin de temps pour s’habituer.

Et même si vous n’êtes plus débutant et qu’il ne vous reste que 5 minutes de libre sur votre planning, vous pouvez les employer efficacement avec votre flûte. Le tout est d’organiser votre entraînement.

Les avantages des séances courtes

En pratiquant sur un temps aussi court, vous devez être efficace. Vous n’avez pas le choix. Il est fini le temps où vous erriez d’un morceau ou d’un exercice à l’autre sans plan précis. En pratiquant de cette manière, vous étiez tout sauf productif !

La première chose à faire est de se fixer des objectifs clairs et précis. En limitant le temps passé pour chaque exercice ou difficulté, vous allez être plus efficace. Pour cela, vous devez vous munir d’un carnet dans lequel vous allez inscrire vos objectifs et sessions de travail.

Organiser une séance courte

définir ses objectifs

Définir ses objectifs

Pour définir vos objectifs à la flûte, vous devez être précis.  « Progresser » ou « mieux jouer », ne sont pas des objectifs assez clairs. 

Voici quelques exemples d’objectifs précis que vous pourriez avoir :

  • améliorer votre son
  • améliorer votre son dans la troisième octave
  • améliorer votre articulation
  • jouer avec plus de fluidité 
  • apprendre à jouer un morceau en particulier
  • apprendre un morceau par coeur
  • maîtriser une technique particulière (double/triple coup de langue, flatterzunge)

Je sais que vous voulez TOUT ça ! Mais comme votre temps est compté, vous devez choisir ce que vous voulez améliorer. Ce qui est le plus important pour vous. Si par exemple, vous souhaitez avoir un plus joli son, avec une sonorité ronde et sans air, écrivez-le. Ce sera votre objectif pour les mois à venir. Vous pouvez choisir deux ou trois objectifs et les combiner si vous voulez. La prochaine étape consiste à organiser un plan de travail.

Votre plan de travail

Une fois vos objectifs définis, voyons le plan de travail. Vos deux objectifs sont d’obtenir un joli son et un jeu plus fluide. Organisons une séance par exemple :

  • 5 minutes de sons filés 
  • 5 minutes de technique (gammes ou autres) dans lequel vous vous concentrez sur le son, afin d’éviter d’avoir des doigts qui bougent vite avec un son pas top
  • 5 minutes sur une étude ou un morceau où vous allez faire attention à la qualité de votre son et cherchez à réduire l’air, les sons trop bas… Ne travaillez pas votre étude en entier mais les passages qui vous posent problème lors de votre séance

Dans l’ensemble, restez court et très concis. Vous obtiendrez d’excellents résultats de cette façon. Pour progresser encore plus efficacement, vous pouvez aussi consulter cet article : 4 conseils pour progresser efficacement à la flûte traversière.

Si ça peut vous aider, je vous livre ici ma propre séance d’entraînement de 15mn :

  • 5mn de sons filés
  • 5mn de technique : chaque mois, je choisis une séquence à travailler (je pioche dans les Taffanel et Gaubert, les Reichert ou Moyse)
  • 5mn d’étude : je regarde les études sur lesquelles je prévois de faire travailler mes élèves.

Si j’ai plus de temps, je m’organise une séance plus longue dans laquelle je m’attarde sur un point technique (articulation, travail de vélocité) ou un nouveau morceau / étude. Ou je me fais plaisir 😉

Astuces pour optimiser son temps

astuces pour optimiser son temps : organiser une séance courte

Étant donné la durée très courte de votre séance, vous devez optimiser la moindre seconde.

Préparez votre matériel à l’avance

Le temps de montage, nettoyage et rangement de votre instrument ne compte évidemment pas dans votre entraînement de 15mn. Je vous conseille donc de laisser votre pupitre installé avec vos partitions, avec un crayon, et votre flûte à proximité.

Exit les sources de distraction

Vous devez absolument être concentré pendant votre séance. Vous ne devez pas être dérangé ni par votre téléphone, votre conjoint ou vos enfants. Ces 15 minutes sont à vous et rien qu’à vous. Donc, on s’isole, on prévient ses proches et on éteint son téléphone !

Utilisez un minuteur

Minuter chacun des exercices peut être frustrant. Mais ça l’est moins que de s’apercevoir qu’au bout de 15mn, on n’a pas toujours terminé les sons filés et que nous n’avons pas le temps de regarder le morceau qui nous faisait envie… Même si vous avez l’impression que votre travail est inachevé, croyez moi, vous progressez quand même 😉

Toutefois, si vous souhaitez vous focaliser sur un exercice en particulier, vous pouvez alterner sur vos prochaines séances. Un petit conseil néanmoins : s’il y a un élément sur lequel vous ne devez jamais transiger, c’est bien les exercices pour le son. Ils sont réellement importants dans votre pratique journalière.

Écoutez vos morceaux

Écouter ses études ou ses morceaux fait aussi partie du travail de musicien. Et il fait progresser. En habituant votre oreille, en l’exerçant à entendre encore et encore le même morceau ou étude, vous allez vous l’approprier et apprendre plus vite la partition. Et pour cela, vous n’avez pas besoin de votre flûte. Vous pouvez le faire n’importe où et quand vous voulez.

Les ressources ne manquent pas aujourd’hui pour avoir accès aux études ou morceaux que nous jouons. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai mis à disposition sur ma chaîne YouTube des études ou morceaux que je travaille avec mes élèves. De cette manière, où qu’ils soient, il peuvent écouter et regarder la partition et continuer à progresser sans la flûte 🙂

Vous l’aurez compris, organiser une séance courte et travailler sa flûte en 15 minutes, c’est possible, mais il faut le faire avec méthode. Sans objectifs ni plan de travail, ce ne sera malheureusement pas très concluant.

En planifiant votre séance, vous allez progresser et vous aurez envie de jouer plus et donc de dégager davantage de temps. C’est un cercle vertueux ! Et puis, de temps en temps… pour une séance… ne suivez pas de programme et jouez simplement. Après tout, la musique c’est aussi se faire plaisir 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

3 Comments

  • Jean

    Merci Angélique pour cet excellent article!
    je procède un peu différemment et j’aimerais avoir votre avis :
    – chaque jour, j’organise plusieurs séances (de 3 à 5) d’environ 10 mn chacune)
    – chaque séance est destinée à un thème spécifique : 1. sons filés 2. exercices 3. études 4. passages difficiles d’une pièce du répertoire, etc.)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :