Partitions

Bach, Jésus que ma joie demeure

Toujours pour rester dans cette ambiance festive et pour bien démarre l’année 2022, je vous emmène avec moi dans l’univers de Jean-Sébastien Bach, avec un arrangement du plus célèbre de ses chorals « Jésus, que ma joie demeure« , pour deux flûtes traversières. Ce choral est issu de sa cantate Herz und Mund und Tat und Leben, BWV 147. Cette vidéo a été très difficile à faire, alors, si elle vous plaît, un petit commentaire ou un like sur Youtube serait le bienvenue pour « récompenser » mes efforts 🙂

Comme souvent avec Jean-Sébastien Bach, on croit être à l’aise tout le temps. Dans ce morceau, la mélodie revient souvent mais évidemment, c’est toujours au moment où nous répétons encore une fois la phrase mélodique que Bach nous livre de belles surprises harmoniques. Elles peuvent déstabiliser au premier abord mais les harmonies de ce choral sont si belles à entendre. Cette musique est à la fois joyeuse et lumineuse, légèrement obscure pour quelques mesures, mais très vite nous retrouvons cette légèreté et ce bien-être propre à sa musique.

Je vous laisse écouter par vous-même 😉 Bonne musique !

Bach, Jésus que ma joie demeure : la vidéo

La partition :

ACCEDEZ A LA PARTITION


Et téléchargez mon "Guide du flûtiste"

3 conseils pour jouer ce morceau :

  1. Ce morceau est assez rapide et se compose de triolets. J’ai préféré une écrire en triolets plutôt qu’un 9/8 pas forcément accessible à tout le monde. La régularité sera le mot-clé de ce morceau. Aussi, je vous conseille de le jouer avec un métronome, surtout si vous souhaitez le jouer en duo 😉
  2. Soignez les changements harmoniques et mettez en valeurs les altérations.
  3. Ayez un détaché souple. Il n’y a aucune autre articulation, vous devez donc soigner chaque note.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :